• Accueil
  • » Actualités
  • » Grande participation de la communauté de l’INRS à la première formation en EDI
Retour aux actualités

Équité, diversité et inclusion en recherche

Grande participation de la communauté de l’INRS à la première formation en EDI

Version imprimable
7 août 2020 // par Sophie Laberge
rss

La formation virtuelle intitulée « Équité, diversité et inclusion en recherche (EDI) : exigences des organismes subventionnaires et pistes de réflexion » a été offerte le 4 août dernier à l’INRS. Plus d’une trentaine de membres de la communauté ont participé à cette première formation d’une série de trois, présentée par le Réseau de l’Université du Québec (UQ), en collaboration avec le Conseil de recherches en sciences naturelles et en génie du Canada (CRSNG).

 

Grande participation de la communauté de l’INRS à la première formation en EDI

 

Afin d’atteindre un plus grand nombre de personnes, deux autres séances, qui affichent complet, sont prévues les 12 août et 2 septembre afin de sensibiliser la communauté de l’INRS à l’importance de la prise en compte de l’EDI en enseignement supérieur et plus spécifiquement en recherche.

 

Animée par Julie Gagné, conseillère en équité, diversité et inclusion à l’UQ, et Serge Villemure, directeur Bourses et chaires pour les femmes en science et génie au CRSNG, la formation aborde les obstacles freinant l’atteinte d’une plus grande diversité au sein des institutions, en traitant les avantages de la diversité comme levier pour renforcer la qualité, les retombées et l’utilité des travaux de recherche pour la société. Elle permet également de clarifier les exigences et les attentes des organismes subventionnaires quant aux critères de l’ÉDI dans l’évaluation des projets de recherche.

 

Pendant la séance de deux heures, une attention particulière est accordée à la présentation de pratiques exemplaires qui permettent de guider le recrutement des équipes de recherche, le développement des plans de formation et la mise en place de mesures d’inclusion favorisant le développement du plein potentiel de tous les individus. Le dernier volet de la formation propose des exercices pour appliquer concrètement les éléments présentés et savoir les traduire adéquatement dans les demandes de subvention.

 

« Cette formation permet de mieux sensibiliser la communauté universitaire de recherche aux critères de l’EDI lors des demandes de subventions et de lui fournir des outils pour y répondre, souligne Claude Arbour, directeur des ressources humaines, administratives et financières de l’INRS, qui a assisté à la formation. Elle contribue aussi à atteindre les objectifs du Plan stratégique 2019-2024 de notre établissement universitaire. L’interdisciplinarité, l’inclusion et la collégialité sont des moteurs importants au sein de communauté. Elles constituent également les fondements de notre identité universitaire. Je suis très heureux que les membres de notre communauté aient répondu à l’invitation en si grand nombre ».

Actualités

Les plus consultées

Consultez notre webzine

PlanèteINRS.ca

Webzine

Mieux répartir les brigadiers pour la sécurité des écoliers ...

Webzine

Une diplômée étudie les territoires de la production de « pot » au Québec ...

Webzine

Un diplômé facilite l'innovation canadienne et son exportation ...

Webzine

Des aménagements urbains adaptés aux piétons âgés… et aux autres! ...

Webzine

Surplus et surqualification des travailleurs canadiens en 2031 ...